Regards sur l’industrie dans les Hauts-de-France

Par Matière Première | 20 septembre 2019

Au cours d’un échange, Benoît Bartoux, responsable du développement économique de l’UIMM Hauts-de-France, évoque quelques grandes questions sur l’industrie en Hauts-de-France.

Quelles tendances disruptives (IA, robotisation…) dans l’industrie ?

Les entreprises suffisamment structurées et matures organisent une veille sur ces sujets ou leur dirigeant est ouvert à les découvrir. Les autres, minoritaires, s’interrogent sur l’impact réel de ces tendances sur leur métier. Cet écart est compréhensible, car la perception de l’échelle temps diffère selon les entreprises.

Quelles forces d’attractivité pour les Hauts-de-France ?

Située au cœur de l’Europe, la région est à proximité immédiate des Pays-Bas, de la Belgique, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Elle dispose de flux logistiques structurés. Les grands noms de l’industrie y sont implantés dans les filières de l’aéronautique, de l’automobile, du nucléaire et du ferroviaire. Avec des valeurs de travail très fortes, elle est aussi la première région formatrice d’ingénieurs, fondée sur un réseau de formation très développé. Pour les industriels, c’est un vivier de talents qualifiés et volontaires.

Pourquoi l’industrie peine à recruter les jeunes ?

Chaque année, 3 500 entreprises du secteur de l’industrie des Hauts-de-France recrutent près de 5 000 personnes. Il manque encore des talents pour ces métiers de passion et d’excellence. Pourtant, l’étude Ecofirm menée par l’Université catholique de Lille montre que les jeunes n’ont pas d’a priori négatif ; les difficultés de recrutement tiennent plus à des préjugés émis par des prescripteurs. Remettre du sens et des valeurs au sein de l’entreprise est attractif pour les jeunes qui aspirent au partage des valeurs et à l’appartenance à un collectif.

Quels conseils pour faciliter le recrutement ?

Cooptation, apprentissage, compréhension des attentes des candidats sont des pistes essentielles à suivre pour un industriel souhaitant embaucher. Des outils existent pour aider les jeunes à trouver leur voie, comme le programme Proche Orientation, mis en place par le Conseil régional, avec des ambassadeurs venant parler de leur métier. Le centre de formation de l’industrie chez Promeo propose des visites d’atelier et des parcours de sensibilisation.

Focus

Cap Industrie, un outil pour accompagner les industries dans les Hauts-de-France

Cap Industrie est un programme économique et industriel commun à quatre structures : la CCI Hauts de France, le CETIM, la FIM, l’UIMM Hauts de France avec le soutien de l’État et de l’Europe. Leur champ d’action commun concerne principalement les métiers de la métallurgie. Cap Industrie accompagne le développement de l’industrie sur cinq axes stratégiques (stratégie, marché, industrie du futur, financement et emploi) et assure l’animation de l’ensemble de ces actions.

Partagez cet article

Vous aimerez aussi

Industrie

Devenir dirigeant dans la mécanique industrielle

Par Erwan Marly | 11 juin 2020

Portrait de Patrick Durussel, créateur et dirigeant de DMI (Durussel Montage Industriel), spécialiste de la mécanique industrielle, situé à Compiègne. L’entreprise Durussel est née en […]

Industrie

Accompagner la réussite des collaborateurs

Par Matière Première | 26 avril 2020

Portrait de Charlotte Delattre, PhD Fine Organic Chemistry, Personal Development Expert Solvay.

Matière Première : News digitale des industries en Hauts-de-France

Depuis 2014, Graffiti accompagne les entreprises dans leur transformation digitale. Au fil des rencontres, des personnalités singulières au parcours riche éveillent dans l’équipe l’envie de partager le récit d’entreprises, sur le territoire des Hauts-de-France essentiellement, au-delà parfois. La vocation de Matière Première est de sensibiliser, informer et inciter les entreprises à grandir par la connaissance.

Newsletter

Rubriques

étiquettes