nathallie-pischedda-industrie-hauts-de-france

GÉRER L’ENTREPRISE, c’est ACCOMPAGNER et ANTICIPER

Par Matière Première | 17 septembre 2021

Nathalie Pischedda, Directrice Générale de Francem

L’interview de Nathalie Pischedda prend une teinte toute particulière suite à la brusque disparition de son frère et associé, Christophe Francart, il y a tout juste quelques mois.

Nathalie Pischedda est Directrice Générale de Francem. Elle dirige cette entreprise familiale aux côtés de son frère Christophe Francart depuis maintenant 27 années. Guidée par l’envie d’aider et d’accompagner les entreprises en situation difficile, elle se destinait d’abord au métier de mandataire judiciaire.

Appelée en 1997 par son père Michel Francart pour rejoindre l’entreprise familiale, elle trouve vite ses marques aux côtés de son frère Christophe, entré à 16 ans dans l’entreprise. Lui, très technique, elle, appréciant le management des équipes, ils forment le binôme qui a pris la relève d’un autre tandem, celui de Michel Francart et Gilles Emringer.

Rapidement plongée dans la complexité de la gestion de l’entreprise, elle affronte la crise de 2008, pile au moment où ils doivent recouvrir les premières annuités de leur LBO.
Convaincue de la nécessité de se remettre en question, elle commande un audit stratégique et organisationnel de l’entreprise. Une nouvelle orientation est alors choisie. Celle d’accroître significativement les parts de marché à l’export. L’entreprise passe ainsi de 45 % de son chiffre d’affaires à l’export en 2008 à 75 % en 2021.

Demander à Nathalie de parler de son parcours provoque chez elle une gêne passagère, rapidement dissipée par son expérience du monde de l’entreprise. Pas de verbiage superflu, que du concret dans ses paroles et dans ses actes. Beaucoup de justesse émerge de ses propos, de sa posture. Elle dit aimer travailler avec ses équipes, leur faire confiance et être là pour elles. Savoir écouter leurs avis sur lesquels elle s’appuie. La justesse se retrouve aussi dans ses mandats hors périmètre Francem.

« J’aime faire confiance aux équipes. Être là pour eux. »

Nathalie Pischedda

Nathalie est actuellement Juge au Tribunal de Commerce de Compiègne. Précédemment, elle a occupé les fonctions de Juge Prud’homal pendant 9 ans. On retrouve ici le lien avec sa vocation première, lorsqu’elle souhaitait devenir mandataire judiciaire « je sais que je traite des situations délicates mais j’apprécie d’être là pendant les périodes difficiles afin d’accompagner au mieux les entrepreneurs ».

Aider, accompagner. Demander à Nathalie ce qu’elle apprécie par-dessus tout dans son métier, c’est avant tout, l’anticipation. « Mettre de l’huile dans les rouages » pour éviter qu’ils ne se grippent.

Elle occupe également les fonctions de Présidente de la Société Locale d’épargne compiégnois et les Deux Vallées. Elle siège désormais au Comité d’organisation et de surveillance de la Caisse d’Épargne des Hauts-de-France.

Ces fonctions sont autant d’occasions pour elle de participer à des actions concrètes et de répondre à son besoin de « se sentir utile ».

Partagez cet article

Vous aimerez aussi

Industrie

LA PRÉHENSION INDUSTRIELLE POUR LUTTER CONTRE LES TMS

Par Matière Première | 29 juillet 2022

10 années dans la Logistique, puis 10 autres en tant qu’Orthopédiste-Orthésiste pour appréhender toutes les problématiques liées au port de charges lourdes et pouvoir, aujourd’hui […]

Industrie

UNE BELLE HISTOIRE DE RéSILIENCE PROFESSIONNELLE

Par Matière Première | 30 mai 2022

Sophie CATOIRE démarre son interview dans son bureau partagé, en présence de ses collaboratrices et en employant le « nous ». Le ton est donné. Docteur en […]

Matière Première : News digitale des industries en Hauts-de-France

Créé en 2019, en ligne, puis en 2020 en version papier, Matière Première est un média "des industriels qui parlent aux industriels" dans les Hauts-de-France et l'Ile-de-France. Conçu par l'agence Graffiti, la vocation de Matière Première est de sensibiliser, informer et inciter les entreprises à grandir par la connaissance et être accompagnées, notamment dans leur transformation digitale. Au fil des numéros, des personnalités singulières au parcours riche seront mises en lumière, dans une optique de témoignage pour inspirer et aussi apprendre. L'histoire de ce média prend sa source dans les Hauts-de-France et ambitionne de s'étendre sur d'autres territoires.


Recevez gratuitement chez vous Matière Première le seul magazine dédié à l'industrie dans les Hauts de France

Newsletter

Rubriques

étiquettes